A | A+ | A+
Taille du texte :

Déroulement de la consultation

Vous êtes ici : Accueil » Déroulement de la consultation

Traitement hygiénique :

 

Entre chaque patient, les mains sont nettoyées avec un savon bactéricide puis un gel virucide hydro alcoolique.
Un drap médical en papier est utilisé pour chaque patient.

 

Durée de la séance :

 

Une séance d'ostéopathie dure environ 45 minutes. Elle varie selon que vous veniez pour la première fois ou non, ainsi que de votre motif de consultation.
La séance se déroule en plusieurs étapes.

 

Indications :

 

N'attendez pas que la douleur devienne insupportable pour consulter, car le travail est plus difficile et peut nécessiter un nombre de consultation plus important.

L'ostéopathie est aussi préventive, et 1 ou 2 bilans par an aident le corps à s'adapter dans votre vie quotidienne.

 

Étapes de la séance :

 

Lors de la première séance, un bilan général est réalisé afin de connaître vos habitudes de vie et vos antécédents médicaux et chirurgicaux.

 

L'anamnèse :

 

Avant de commencer, je vous présenterai les étapes de la séance.

L'anamnèse, c'est l'interrogatoire, elle permet de faire connaissance avec le patient, de cibler son motif de consultation et ses antécédents.
Différents thèmes seront alors abordés, tels que : votre état civil (âge, taille, poids, profession, situation familiale, nombre d'enfants, .), votre motif de consultation (localisation et caractéristiques de la douleur, circonstance d'apparition, .), vos habitudes de vie (pratique d'un sport, alimentation, .), vos antécédents personnels et familiaux(prise de médicaments, opérations, fractures, entorses, .) ainsi que le fonctionnement des différents systèmes du corps humain (votre vue, votre suivi dentaire, votre digestion, votre système respiratoire, .).
Vous ne verrez peut être pas le rapport de toutes ces questions avec votre motif de consultation mais le corps est un tout, il fonctionne comme une unité, toutes les parties du corps sont reliées entre elles, soit directement, soit par l'intermédiaire d'autres structures et il est important de bien comprendre comment fonctionne votre corps afin de retrouver les causes de vos douleurs.

Pensez à apporter les examens complémentaires que vous avez effectués (radiologies, IRM, scanners, prise de sang, .).

Les données sont recueillies sur une fiche de consultation qui sera placé dans un dossier personnel.

 

L'examen clinique :

 

L'observation :

 

Une fois l'anamnèse terminée, les patients sont invités à se mette en sous-vêtements. Une observation statique du patient est réalisée debout de face, de profil et de dos, celle-ci permet d'évaluer la capacité du corps à lutter contre la gravité et nous renseigne sur les zones en souffrance du corps.
Une observation dynamique lors de la marche est réalisée dans le but d'appréhender le corps du patient en mouvement.

 

Les tests :

 

Après l'observation, je peux être amenée à effectuer des tests de diagnostic différentiel si je suspecte une pathologie plus importante afin de poursuivre ou non la séance. Si ces tests sont positifs, le patient sera alors référé à son médecin traitant ou à un spécialiste qui décidera des examens complémentaires (radio, scanner, IRM .) à réaliser.

Si aucun risque n'est détecté, les tests ostéopathiques palpatoires peuvent commencer. Ces tests peuvent se faire en position debout, assise et allongée et ils permettent de vérifier la mobilité articulaire et tissulaire. Les résultats des tests associés à ceux de l'observation permettent, de localiser les zones du corps en manque de mobilité qui seront à vérifier plus spécifiquement, et de poser le diagnostic ostéopathique spécifique.

L'objectif est de retrouver les zones de blocage et de tension du corps expliquant votre douleur.

Avant le traitement, je vous explique, à l'aide d'un petit squelette en plastique ou de planche d'anatomie, ce que j'ai retrouvé aux tests ostéopathiques afin que vous puissiez comprendre ce qui provoque votre douleur. Je vous expliquerai également les techniques que je vais utiliser afin de redonner toute la mobilité dont votre corps a besoin.

 

Le traitement :

 

Une fois les zones de tension et de blocage retrouvées, le traitement peut alors commencer.
Pour cela, j'utilise des techniques variées en choisissant la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone du corps à corriger.

 

Après la séance :

 

Après une séance, il est possible de ressentir de la fatigue, n'hésiter pas à vous reposer si vous le pouvez. Nous avons sollicité les mécanismes d'adaptation du corps qui va utiliser de l'énergie pour s'équilibrer.
Les douleurs peuvent varier pendant 2 ou 3 jours puis diminuer progressivement. Il faudra donc pendant ces quelques jours, éviter de surinformer l'organisme en faisant du sport. Il est également conseillé de s'hydrater correctement.
Sachez que pour les douleurs chroniques ou anciennes, plusieurs séances sont souvent nécessaires. En effet, il est difficile de résoudre en une heure des douleurs qui sont présentes depuis des mois voire des années !
Par ailleurs, si des conseils ou des exercices vous sont donnés, il est important de les respecter afin d'aider votre corps à retrouver son équilibre et de prévenir la réapparition de vos douleurs.

 

Limites :

 

L'ostéopathie ne soigne pas tout. Elle trouve ses limites dans le traitement des maladies dégénératives comme le cancer, le sida ou la sclérose en plaque, des maladies génétiques comme les myopathies ou des maladies infectieuses comme la tuberculose ou le tétanos.
Cependant, elle peut agir sur les conséquences, et plus particulièrement sur la douleur en libérant les tensions des structures environnantes.

 

Consultez également :